Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 février 2010 5 05 /02 /février /2010 20:55
Rien à vous mettre sous la dent... Une petite tarte au Beaufort se prépare mais on verra ça plus tard... Je voulais en outre vous montrer une bien belle exposition que j'ai vu à Courchevel en plein air. Entre neige et soleil. Un vrai bonheur! Des oeuvres de Dali au pied des pistes... Je n'ai pas vu Alice au pays des merveilles parce que je ne suis pas allée skier, mais il parait que c'est merveilleux...
dali1
dali3.jpgdali2.jpg
Repost 0
24 janvier 2010 7 24 /01 /janvier /2010 21:33
Photo466.jpg
Aujourd'hui c'est dimanche. Et dimanche ça veut dire jour de marché chez nous. Avec au moins 150 exposants. De tout et de rien. Du bon et du moins bon. Et forcément j'ai mes petites habitudes...! Je ne suis pas allée chez Alain aujourd'hui parce que j'avais mon plein de légumes. Mais je suis allée chez Olivier, le boucher. Elle est belle sa viande! Et quitte à en manger moins, autant se faire plaisir avec du bon. Il y avait du coustalou aujourd'hui (j'ai un doute sur l'ortographe, disculpe!...), enfin du travers de porc, joli comme un coeur! Nous sommes en Catalogne ici, alors chaque chose porte un nom différent de celui que nous connaissons. Respect! C'est une forme d'exotisme aussi, et forcément ça me plait!
J'ai dit à Olivier, comme une bêta, "c'est quoi le coustalou?". J'avais pas l'air maligne, tiens avec mon accent "d'a Rouen"!!!
Enfin je l'ai pris, en pensant à vous, pour faire des travers de porc.
Elle est belle sa viande, je vous l'ai dit, alors forcément ce n'était pas bien difficile de faire quelque chose de bon... avec un petit bol de riz et une petite salade.
Ingrédients pour 2 exilés du Nord, heureux en Catalogne :
- 500g de travers de porc (comme ça il m'en reste pour le déjeuner le lendemain, si l'ogre n'est pas passé par là!)
- huile
- 30 ml de sauce bbq chinoise (aussi appelée sauce hoisin)
- 2 càs de sauce soja
- 2 càs de sauce aux piments douce
- 2 gousses d'ail pilées
- 2 càc de gingembre (frais or not frais comme vous voudrez)
- 30 ml de miel
- 30 g de sucre brun
- un peu de 5 épices mais je n'apprécie pas donc : à vous de voir...
- 30 ml de xérès
Photo460
Action :
- Plongez les travers dans une grande casserole d'eau bouillante, sans couvrir, pendant 10 minutes environ. Jetez le liquide de cuisson après les avoir égouttés.
- Faites chauffer l'huile dans une grande poêle. Faites sauter les travers, en petites quantités, jusqu'à ce qu'il soient bien dorés. Réservez les travers. Incorporez les sauces, l'ail, le gingembre, le miel, le sucre, les cinq épices et le xérès.Photo463.jpg
- Portez à ébullition, ajoutez les travers. Faites sauter pendant 10 minutes environ, en remuant jusqu'à ce que la viande soit enrobée d'une sauce épaisse.
Cette recette me vient de ce livre magique, qui accompagne mon quotidien : Recettes chinoises de Marabout Chef.



Repost 0
23 janvier 2010 6 23 /01 /janvier /2010 16:37
Photo452Z'avez déjà vu des carottes noires??!! Bah si ça existe : la preuve. A vrai dire, elles sont plutôt violettes, avec un halo orange au milieu. C'est un agriculteur bio d'Argelès sur Mer qui les cultive. Je les adore! Alain, mon vendeur de légumes préféré (dont je vous ai déjà parlé!) m'affirme qu'elles sont encore plus vitaminées que les autres. Je n'en doute pas! Parce qu'on ne doute jamais de son vendeur de légumes préféré, qui vous fait manger des pommes alors que vous n'y tenez pas plus que ça, des carottes d'une drôle de couleur ou encore des topinambours que votre grand-mère si elle savait ça elle crierait au scandale! "Ma pauvre petite-fille c'est ce qu'on mangeait pendant la guerre!"
En règle générale, je n'apprécie pas beaucoup les carottes, mais celles-ci c'est un bonheur! Toutes tarabiscotées, elles sont aussi très originales dans les plats de crudités et les soupes!
C'est fabuleux la nature non?!

Photo454
Repost 0
Published by Steph - dans Découvertes
commenter cet article
22 janvier 2010 5 22 /01 /janvier /2010 10:45
Photo430.jpgPhoto443.jpg










Pour Babeth et Dodo en particulier.
J'ai trouvé ça chez Biocoop.
Elle était bien bonne cette tarte...!
Photo433-copie-1.jpg
Repost 0
Published by Steph - dans Agréments
commenter cet article
21 janvier 2010 4 21 /01 /janvier /2010 20:30
Photo437-copie-1.jpgLove Love part toute la semaine. Je ne cuisine donc plus. Pour le moment! Soyons clairs : nous n'allons quand même pas mener cette vie de folie culinaire toute l'année!
Tenez par exemple, hier soir, des petits pois en b... (bouh!!!!youyou! non ce n'est pas vrai je n'ai pas fait ça!!!) avec du poisson pané double tomate! On a pas idée quand même! Mais au moins ça m'a contentée!
Ce soir, j'avais donc pris la résolution de me faire plaisir en cuisinant pour moi (je suis en week-end le jeudi soir c'est pas super ça!). J'adore les tartes, ça tombe bien, c'est de cela que j'avais envie avec une petite sucrine!
Donc je vous présente ma modeste tarte au poirea
u (ou aux poireaux puisqu'ils étaient  trois, fins comme des allumettes, que j'ai acheté chez Alain, mon vendeur de légumes préféré!).
Quand je pense qu'un magnifique potiron de race ang
laise bio m'attends dans le garage! J'imagine déjà le velouté de demain soir....
Ingrédients pour l'ogresse qui a très faim :
- Une pâte brisée faite maison (ne nous laissons pas abattre tout de même!)
-
3 jeunes poireaux de chez Alain (qui est toujours si charmant et si souriant!)
- 1 belle tr
anche de roquefort
- Une belle coulée de crème à l'épeautre bio
- De la dentelle de jambon de chez H...
- Du gruyère
- Sel
- Poivre
- Une liche
tte d'huile d'olive

Photo436


Action :
- Coupez vos jolis poireaux en tronçons et lavez-les à grande eau
- Faites-les revenir dans un peu d'huile d'olive
- Ajoutez à peu près la moitié de votre brique d'épeautre. Remuez et ajoutez la belle tranche de roquefort
- Laissez fondre le tout, à feu doux, très doux, et ajoutez un peu de poivre

- Quand tout ce petit monde est bien homogène, ajoutez délicatement la dentelle de jambon (je dis ça c'est pour faire poétique!)
- Posez le tout sur votre pâte faite maison et parsemez de gruyère rapé et enfournez à 200° pendant 20 minutes
Une petite surcrine et ma foi je crois que ça ne devrait pas être mauvais...
Ma doué beniguet que ça sent bon dans ma cuisine!... Enfin!

Photo438.jpg

Repost 0
Published by Steph - dans Tartes
commenter cet article
15 décembre 2009 2 15 /12 /décembre /2009 21:26

karmalingPar où commencer... à vrai dire je ne me sens jamais indispensable mais le fait de ne pas avoir écrit de nouvelles depuis quelques semaines me perturbait. C'est comme la page ouverte d'un livre qui attend que l'on veuille bien passer à la suivante. Ce blog c'est un peu un livre ouvert. Et pour le moment je n'ai pas envie de le refermer. Mais il est indéniable que ma vie a changé. Moins le temps de tout, mais le plaisir fou de faire de nouveau mon métier. Et puis les évènements de la vie, un ange qui s'envole, et qui nous laisse avec des questionnements sur la vie et la mort, sur nous-mêmes. Une bronchite carabinée qui vous prive du plaisir du nez et du palais. Vous voyez : tout s'explique...
Mais voilà hier soir c'était fête. Pourquoi? Je vous l'expliquerai plus tard c'est promis. Mais cette journée de dimanche, où je pensais enterrer un ami, fût une des plus belles journées de ma vie. Le plaisir de manger est donc revenu. Le plaisir de partager une recette avec vous aussi. Je vous raconterai un jour le succulent repas végétarien que nous avons dégusté à l'occasion de l'envol de l'ange, dans un monastère, en Savoie, sous la neige. Le plaisir à l'état pur. Et surtout, surtout, le plaisir du partage.  Mais chaque chose en son temps...
Une petite recette de coquilles Saint-Jacques sans tambour ni trompette (ou sans topinambour ni trompette ma Kô comme tu voudras!).
Ingrédients pour qui vous voudrez :
- 5 champignons shitake séchés
- 2 oignons moyens
- 1 càs d'huile d'arachide
- quelques branches d'épinard frais
- 2 càc de gingembre frais râpé
- 2 gousses d'ail pilé
- 125 ml de bouillon de légumes bio
- 2 càs de sauce soja
- 2 càc de fécule de pomme de terre
- 1 càs de vinaigre de riz
- 500g de noix de Saint-Jacques (et quelques crevettes pour varier les plaisirs)coquilles
Action :
Mettez les champignons dans un bol, recouvrez d'eau bouillante. Laissez reposer 20 minutes. Egouttez et tranchez-les finement. Coupez les oignons en quatre. Faites chauffer l'huile dans une grande poële ou un wok. Faites sauter l'oignon, les épinards, l'ail, jusqu'à ce que l'oignon blondisse.
Incorporez les champignons, le bouillon, la sauce de soja et la fécule de pomme de terre mélangée au vinaigre de riz. Faites sauter jusqu'à l'ébullition de la sauce qui doit légèrement épaissir. Ajoutez les noix de Saint-Jacques et faites revenir 2 minutes. Servez avec quelques nouilles de riz.
Bon appétit et merci de me lire...

A mon Love Love sans qui la vie ne serait pas la même...
Repost 0
8 décembre 2009 2 08 /12 /décembre /2009 19:14
Hommage à un amoureux de la vie, un gourmand, l'homme au merveilleux sourire, devenu un sage après s'est battu contre la maladie.
Tu est devenu la lumière. Tu nous a donné une sacrée leçon de vie mon ami!
Que tes ailes puissent désormais se déployer mon Steph. Je ne devrais pas être triste. Tu étais prêt. Tu es parti sereinement. Tu es à jamais dans mon coeur.
On se retrouvera...

Je t'aime.
Repost 0
Published by Steph
commenter cet article
20 novembre 2009 5 20 /11 /novembre /2009 18:59
Oui je sais encore du crabe! Il y en a toujours un pour me faire de l'oeil que voulez-vous! ah la séduction du tourteau et ses mystères!
Ceci dit j'ai aussi une recette de nems à la truite à vous conter que nous avons composée à quatre mains, comme toujours d'ailleurs. Cela viendra plus tard...
J'en profite pour vous dire que vous êtes nombreux à visiter mon blog et je vous en remercie. N'hésitez pas à me laisser des commentaires, cela me fera très plaisir! et merci à ceux qui laissent une trace.
Pour le crabe farci, disions-nous...
C'est une recette très simple à réaliser.
Ingrédients pour 2 amoureux :
- 2 beaux tourteaux (mâle ou femelle, moi j'y trouve mon compte que ce soit pour les oeufs ou pour les grosses pinces)
- 3 gousses d'ail
- 1 bouquet garni
- 1 gros oignon
- du pain rassis : environ 40g
- un peu de lait (j'ai mis du lait de soja, parce que nous consommons le moins possible de produits laitiers)
- de la chapelure
- un peu de piment
- huile d'olive

Action :
Remplir d'eau un grand faitout. Mettre du sel et du poivre. A ébullition, plonger les pauvres bestioles (je vais encore avoir la SPA sur le dos!) et les faire cuire 15 minutes environ.
Au bout des 15 minutes, enlever les tourteaux et les laisser refroidir.
Décortiquer les tourteaux (eh oui! ce n'est pas facile je sais!), garder également quelques oeufs si c'est une femelle.
Dans une grande poêle, faire revenir l'oignon émincé. Ajouter la chair de crabe et les oeufs, l'ail, le bouquet garni, le piment (selon votre goût, personnellement j'ai un grand bocal de piments oiseaux que j'ai recouvert d'huile, et je n'utilise que celle-ci pour parfumer mes plats!), du sel et du poivre. Laisser cuire environ 5 minutes. Hors du feu ajouter le pain rassis préalablement trempé dans le lait. Remettre dans la poêle et laisser cuire environ 3 minutes en mélangeant bien. Remplir les carapaces de crabe de cette préparation, ajouter la chapelure et mettre au four 10 minutes à 200°. Les accompagner de salade verte.
Nous avons un bananier dans le jardin, donc pour la décoration c'était super!
J'ai trouvé cette recette ici si vous souhaitez découvrir d'autres recettes antillaises. Cela me donne bien envie le féroce d'avocat!!! A suivre...

Repost 0
16 novembre 2009 1 16 /11 /novembre /2009 22:18

Une recette c'est un bout de vie. C'est un peu de soi. Un jour comme les autres c'est un velouté de potiron, un jour de fête c'est les plus grosses gambas que l'on puisse trouver!
C'était donc jour de fête... eh oui! trouver un emploi pour moi ça se fête dignement! surtout quand on a attendu un petit peu beaucoup! et que l'on imagine toutes les choses délicieuses qu'on se permettra de s'offrir ce jour-là! Moi c'est les gambas géantes (à défaut de langouste!). Donc je me suis mise en quête des plus grosses bestioles que je puisse trouver! Et dans ces moments-là, telle une transe, il faut que je trouve absolument, quitte à faire tous les magasins!
Oh my God! elles étaient parfaites!
J'imaginais cette recette sans tambour ni trompette, juste un trait d'élégance. Juste le goût du crustacé. Juste une pointe relevée. Quelques topinambours pour accompagner délicatement ces princesses.
Ce fut sobre. Ce fut bon. Et finalement ça s'est terminé sur une touche presque japonaise... Simple en somme.
Ingrédients pour 2 heureux :
- 6 ÉNORMES gambas
- 3 belles gousses d'ail
- 3 belles cuillères à soupe de sauce teryaki (dans tout magasin chinois qui se respecte)
- 1 belle cuillère à café de gingembre
- 1 càs d'huile de sésame
- 1 càs de sauce soja
- 1
càs de nuoc man
- 1
càs de sauce d'huitre
- 3 ou 4 topinamabours épluchés et émincés
Action :
Préparer les gambas. Couper la tête (les garder pour une petite sauce éventuelle). Ouvrir la (le?) gamba dans le sens de la longueur, assez profondément, mais ne pas la séparer en deux. L'aplatir sur la planche. On voit bien, en le retournant, le petit filin noir ou gris (autrement c'est bourk!) qu'il faut bien sûr délicatement retirer. Les gambas sont désormais bien à plat.
Dans une jatte, mettre l'ail écrasé, la sauce teryaki, le gingembre, l'huile de sésame, le soja, le nuoc man, la sauce d'huitre. Bien mélanger.
Retourner les gambas sur le côté chair et, avec un pinceau, incorporer la marinade, généreusement. Les garder au frais au moins 3 heures en remuant de temps en temps pour qu'elles s'imbibent bien de la marinade.
Préchauffer le four à 220°.
Dans une poële, faire revenir les émincés de topinambour à sec. Les retourner vivement et ajouter un filet d'eau. Couvrir quelques minutes. Les topinambours doivent être tendres à la pointe du couteau. Une fois refroidis, les couper en mirepois et les arroser d'un filet d'huile d'olive. Bien mélanger avec un peu de sel et de poivre.Mettre cette préparation en ramequin pour donner la forme.
Mettre les gambas sur une grille de four côté chair. Au pinceau, récupérer le fonds de marinade et le déposer sur les gambas. Les enfourner pour 10 minutes.

Quelques minutes avant la fin de cuisson des gambas, enfourner les ramequins de topinambours.
Sur une assiette de présentation, disposer les gambas et le ramequin de topinambours à votre envie.
Ouf! c'est fini! Vous pouvez déguster!
Nous les avons accompagnées d'un excellent Côte Rotie 1999 (eh oui! moi j'aime bien le rouge avec les crustacés!) : merci à Pat et Maurice!




Repost 0
11 novembre 2009 3 11 /11 /novembre /2009 17:00
Quand j'étais un mini humain, le mercredi, surtout s'il était pluvieux, on faisait des gâteaux avec ma maman. Au yaourt le plus souvent, que l'on recouvrait de chocolat. J'ai été une addict du chocolat, une mangeuse de gros choux à la crème, d'opéras en veux-tu en voilà! jusqu'à l'écoeurement je pense! c'est sûr même...!!!
Je ne mange que très rarement des gâteaux : je suis devenue un bec salé comme on dit. Je fais des tartes avec ma maman parce qu'elle adore les fraises et les framboises, des pièces montées jusqu'à deux heures du matin quand elle me le demande (!!!) mais ça s'arrête là.
Mais aujourd'hui il pleuvait, ma maman est à 1000 kms d'ici, un petit brin de nostalgie, et j'ai allumé le four... Je voulais aussi faire honneur à la recette de petits pains d'épices de . Et vu que cette recette ne comporte pas d'oeufs et du lait de soja, ça correspondait tout à fait aux mesures draconiennes que Love Love est obligé de s'imposer!
Je l'ai fait sous forme de cake.
Si je m'y étais prise plus tôt, on l'aurait dégusté avec un petit thé, mais bon fallait ranger le bois...
Et évidemment j'ai oublié les écorces d'orange!!! je vais en confire quelques unes...
Ça sent trop bon dans ma cuisine!!!!
Repost 0

Présentation

  • : Fleur de thym
  • Fleur de thym
  • : Plus qu'une passion, un art de vivre. La cuisine est pour moi un deuxième souffle. Envie de partager, que dure ce moment de convivialité. Ma cuisine tout simplement.
  • Contact

Publicité


Recherche

Combien de gourmands?