Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 mars 2008 4 20 /03 /mars /2008 19:49

tunisie.jpgD'abord merci à ceux qui m'ont laissé des petits messages, et qui s'impatientaient de mon retour...Ça me fait chaud au coeur...

Donc me voilà de retour, le coeur en joie et la mine halée.

Comme c'est drôle... Le voyage prend toujours pour moi des allures gastronomiques. Nous avons en effet passé 5 jours dans le désert, où je ne m'attendais pas à déguster des merveilles. Mais voilà, dame gourmandise, a mis sur notre route Saïd, un chamelier cuisinier! D'une gentillesse et d'une attention sans limites, il nous a concocté un festin tous les soirs!

A dire vrai, la chorba (soupe agrémentée souvent de pâtes) juste avant un couscous accompagné non seulement de semoule, mais également de pommes de terre (!), j'ai cru que j'allais mourir!!! J'ai donc rapidement appris quelques mots d'arabe, et surtout celui de "choya" (absolument sûr que ce n'est pas la bonne orthographe!), qui signifie "un petit peu" et j'ai pu donc, grâce à ce sésame, gérer la crise avant de me transformer en bonbonne!!!

Vois-tu Patrick, il n'a utilisé en tout et pour tout que de l'harissa pour parfumer ces mets. Moi qui imaginais un chapelet d'épices...

Des petits navets tout frais, que nous croquions même crus, des carottes délicieuses (moi qui ne suit pas fan, je fus conquise!), du fenouil si généreusement parfumé, sans oublier la tomate, élément indispensable de la cuisine tunisienne.

Les Tunisiens consomment deux ingrédients de façon quasi systématique : le thon et les oeufs. J'étais servie! Je ne suis pas très friande, ni de l'un ni de l'autre, mais j'ai dépassé mes caprices, et je me suis délectée de bricks à l'oeuf et au thon! Les mets tunisiens sont souvent frits, donc inutile d'imaginer perdre une once de quoi que ce soit en allant là-bas! C'est couscous, tagine (rien à voir avec la recette marocaine : cela relève davantage du gratin), pâtes (influence italienne oblige), et surtout n'oublions pas le pain, qui reste l'élément indispensable. Pour la petite histoire y a quelques années, le gouvernement a décidé d'augmenter le prix du pain, mais entreprise avortée, puisque cette décision a provoqué la révolte des Tunisiens! A ce propos, d'ici quelques jours, je mettrais en ligne la vidéo que Laurent a réalisé lors de la confection de mon premier pain du désert! Atelier cuisine sous les étoiles, avec le chef Saïd!

Les Tunisiens sont d'une gentillesse époustouflante! C'est un vrai régal que de les cotoyer...

Voilà un rapide aperçu de ces délicieuses vacances. Je vous en dirais un peu plus dans les jours qui viennent : j'aimerais bien vous parler de la salade méchouia. Je voudrais vous présenter Saïd et ses deux acolytes : Larama et Lazared, les dromadaires, qui sont eux aussi très gourmands!!!

 

 

 

Vous l'aurez remarqué, une bannière du festival de Romans est apparue sur mon blog. Je n'aime pas trop faire ma propre publicité, mais ce festival consiste, entre autre, à récompenser un blog de cuisine. En fait, il existe plein de catégories, mais bien sûr, moi, je concourre dans la catégorie "blogs de cuisine". Si vous cliquez sur la bannière, vous pourrez voter pour moi. Cela m'amuse plus qu'autre chose, parce que je n'ai pas la prétention de gagner. Mais voilà c'est dit.

Repost 0
29 février 2008 5 29 /02 /février /2008 12:52
-pices.jpgLa Tunisie va nous ouvrir ses bras dès demain.
Quelques jours d'aventure et de saveurs nouvelles.
De quoi, je l'espère, vous conter des merveilles.
Passez de bons moments et à très bientôt!
Repost 0
22 février 2008 5 22 /02 /février /2008 20:56

cardamome-dt.jpgJ'y reviens toujours à cette merveilleuse alchimie de la cuisine indienne... Tout est affaire de mélanges subtiles d'épices. Je sais, vous allez me dire,  je vous ai déjà proposé une recette indienne très récemment. Mais je ne peux pas résister à l'envie de vous présenter mes petites boulettes de viande au curry.
Depuis quelques temps, je me dis qu'il faudrait que je présente mes recettes étape par étape en photo, comme je le vois si joliment bien fait sur d'autres blogs. Evidemment, ça demande un peu plus de temps, mais c'est aussi une façon de rendre les choses plus "lisibles".
Vous êtes de plus en plus nombreux à visiter mon blog, et je vous en remercie. Je serais cependant ravie d'avoir vos commentaires. Critique positive ou négative, je suis preneuse de vos remarques et de vos astuces, de votre vision de la cuisine. Je suis consciente d'avoir démarré ce blog de manière très personnelle, de parler des personnes qui me sont chères, mais j'ai envie et besoin d'échanger avec vous, les internautes. Voilà, c'est dit! Alors venez nombreux, et n'hésitez pas à venir converser avec moi : vous découvrirez que je suis une vraie bavarde, autant à l'écrit qu'à l'oral!
J'ai d'ailleurs découvert au fil de mon blog, non seulement que j'avais besoin de parler de ma passion pour la cuisine, mais également que la gourmandise est aussi une alchimie de mots. J'ai besoin d'exprimer ces sentiments profonds, cette manière d'appréhender mes envies, mon passé, et mon profond respect pour les autres. Ce blog me fait un bien fou! J'espère ne pas en faire trop.... Voilà : j'aime la cuisine et j'aime (j'adore!) écrire.
Bon! trève de bavardage, je vous livre désormais ma recette!
Pour 4 personnes :
- 400g de viande hachée : porc ou agneau
- 1 cc de garam masala
- 1/2 cc de gingembre en poudre (ou frais)
- 1/2 cc d'ail
- 1 cc de cumin en poudre
Pour la sauce :
- 1,5 dl de yaourt nature
- 1 oignon
- 4 cardamomes vertes
- 4 clous de girofle
- 1 feuille de laurier
- 1 bâton de cannelle
- 1 cc de gingembre
- 1 cc d'ail
- 1 pincée de piment
- 1 cc de coriandre en poudre
- 1 cc de curcuma
- huile
- sel

Mettez la viande dans une jatte, ajoutez le garam massala, le gingembre, l'ail et le cumin, puis malaxez à la fourchette. Réservez.
Préparez la sauce : pelez l'oignon et hachez-le. Faites ensuite chauffer l'huile dans une grande sauteuse et faites-y revenir l'oignon, jusqu'à ce qu'il soit légèrement doré. Ajoutez la cardamome, le girofle, le laurier et la cannelle, et mélangez pendant 1 mn. Retirez ensuite du feu et versez le gingembre, l'ail, le piment, la coriandre et le curcuma, et mélangez à nouveau. Remettez sur le feu et laissez revenir pendant 30 secondes en remuant. Ajoutez enfin la yaourt, salez, couvrez et laissez cuire jusqu'à ce que l'eau du yaourt soit évaporée et que la graisse remonte à la surface. Arrosez progressivement le tout avec 6 dl d'eau, puis couvrez et pousuivez la cuisson pendant
10 ou 12 mn.
Au bout de ce temps, divisez la viande hachée en 16 ou 20 parts égales et façonnez celles-ci en boulettes. Plongez les boulettes l'une après l'autre dans la sauce, puis couvrez et laissez cuire pendant 30 ou 40 mn, en ajoutant un peu d'eau si la sauce est trop épaisse. Retirez la cannelle et le laurier avant de servir.
Servez avec du riz basmati.
Si vous respectez les doses d'épices, ça devrait être le bal de vos papilles...


Repost 0
Published by Steph - dans Viandes
commenter cet article
18 février 2008 1 18 /02 /février /2008 16:50
2671w300h300_Saumon_Fume_Ecosse_Label_Rouge_Filet_Entier_Tranche_Peau.jpgComme nous allions fêter le jour de l'an à Montpellier, et que chacun devait apporter quelque chose de bon, j'avais décidé de confectionner des timbales de Rémy, avec un petit plus : du saumon fumé. Mon amie Chantal voyait bien une version verrine de la dite recette. Ma timbale s'est donc transformée en verrine de courgettes-aubergines, avec un petit décor au saumon fumé!
J'ai donc fait revenir mes courgettes avec de l'ail, du sel, du poivre, un gros oignon, et des herbes de provence. Au gré de mon inspiration, je pense que j'ai ajouté un peu de curry. Une fois cuites, presque écrasées, je les ai laissé refroidir. J'ai renouvelé l'opération avec l'aubergine, et j'y ai ajouté des tomates. J'ai ensuite mixé chaque légume séparément. Ce fut ensuite une opération à 4 mains, puisque mon tendre m'a rejoint pour s'occuper de l'aspect esthétique. Dans une verrine, sur le pourtour, nous avons  glissé une lamelle de saumon fumé.  Nous avons ensuite déposé une couche de mousse de courgettes, un demi chèvre frais (voir la timbale de Rémy), une couche de mousse d'aubergines. Pour terminer, j'avais confectionné un petit rougail de tomates  au basilic et à l'ail, que nous avons déposé sur le dessus de la verrine.
Contre toute attente, avec les délices que chacun avait apporté, nos verrines ont remporté un vif succès! Toute occupée à me délecter de foie gras, de pains surprise, de saumon, d'huitres, et de toutes les merveilles qui ornaient le buffet, j'en ai oublié de goûter ma recette.... et surtout de prendre une photo!
Repost 0
5 février 2008 2 05 /02 /février /2008 20:29
jambonananas.jpgVoilà ce que c'est de prendre du retard : on en oublie souvent l'essentiel!
Je ne vous ai donc pas parlé du jambon de Noël que nous avons concocté avec ma maman. J'avais acheté, en prévision d'une grande tablée, un jambon. Cru j'entends, mais vraiment cru, pas comme le Serrano ou le Bayonne. Nous nous sommes lancées dans cette aventure délicieuse avec un jambon de 7 kilos!
J'aurais bien aimé le préparer comme les Antillais, si savoureusement (ce ne doit pas être dans le dictionnaire mais bon...) épicé, mais c'est tout un art.
Nous lui avons préparé une petite marinade à base de piment, de curry, de toutes les épices que nous avions sous la main (les épices chez moi occupent un placard entier!) et nous l'avons laissé cuire quelques heures à feu doux, au four. Ma maman avait réaliser une figure géométrique sur la couenne, de sorte qu'une fois cuit, il avait l'apparence d'un gros ananas. Après 3 à 4 heures de cuisson, nous l'avons recouvert de tranches d'ananas et remis à caraméliser au four. Ma foi, ce fut une recette bien sympathique qui a agrémenté un nombre non négligeable de nos repas... Nous avions également concocté une petite sauce à l'ananas bien appréciée de nos convives...
C'était juste quelques jours avant Noël, avant de se lancer dans la réalisation des petites tomates d'amour, des petits bonbons de chèvre et de pistache, de la marmite du pêcheur...
La mère et la fille aux fourneaux... quel souvenir... j'en suis encore émue...
Vivement la prochaine fois...
Repost 0
5 février 2008 2 05 /02 /février /2008 20:02
Nouvel-an-chinois.jpgLe 7 février, c'est le nouvel an chinois, et c'est l'occasion de se régaler! Je vous invite à consulter à ce propos le site de Marmiton qui a consacré un dossier à ce sujet, et qui a sacrément titillé mes papilles!
Je me suis donc fait une petite virée chez Asia Center, mon magasin exotique, pour me ravitailler! Ça m'a donné envie de faire des samoussas et plein d'autres choses délicieuses! Nous avons des amies qui arrivent de Rouen dimanche, et je crois que je vais leur prévoir quelques gourmandises...
Ce magasin je l'ai cherché pendant des mois en arrivant à Perpignan! J'étais dépitée d'être obligé de me fournir dans les grandes surfaces pour fabriquer nems et raviolis chinois.
Mais désormais, je sais où aller. Il me manquait des bâtons de cannelle pour réaliser mes recettes indiennes, mais j'ai aussi fait provision de coriandre fraîche, de ho sin (sauce BBQ chinoise), de vinaigre noir et blanc de Chine, de farine de riz pour faire divers vapeurs, d'huile de sésame qui parfume généreusement mes brochettes, de nouilles diverses et variées pour réaliser des soupes ou pour accompagner un plat... Je me suis fait plaisir!
C'est bien dommage parce que j'aurais bien aimé concocter un petit truc dès mon retour, mais Laurent est entre Rennes et Paris, et le plaisir ne serait donc pas partagé... Tant pis, ce soir c'est tartine!
Pour la peine, je vais me replonger dans le dossier de Marmiton et me faire une petite liste des mets les plus délicieux que je puisse trouver...

(http://www.marmiton.org/magazine/dossiers_marmiton-nouvel-an-chinois-1.cfm)
Repost 0
31 janvier 2008 4 31 /01 /janvier /2008 18:42
palette-epices-pinto.jpgLa cuisine indienne et toutes ses saveurs...On ne peut pas dire que les plats indiens soient difficiles à réaliser, mais il faut se munir des ingrédients de base pour prétendre s'approcher des parfums originels (ou originaux au choix!). Je vous propose  la recette du curry de porc au lait de coco (à défaut d'agneau), et si vous respectez bien toutes les  étapes, votre palais devrait mourir de plaisir!
Le lait de coco dans cette recette reste optionnel.

Pour 4 personnes :
- 500g de porc
- 1 oignon
- 4 gousses d'ail ou 1 cc de poudre
- 15g de racine de gingembre frais ou 1 cc de poudre
- 1,5dl de yaourt nature
- 2 feuilles de laurier
- 1 baton de cannelle
- 4 cardamomes vertes + 2 noires (odeur fumée , se trouve dans les magasins asiatiques)
- 8 clous de girofle
- un souffle de piment
- 1/2 cc de curcuma
- 1 1/2 cc de cumin en poudre
- 1 1/2 cc de coriandre en poudre
- 1dl de lait de coco
- 8 grains de poivre
- sel
Découpez la viande en cubes. Pelez l'oignon et émincez-le. Epluchez l'ail et le gingembre et écrasez-les au pilon.
Faites chauffer l'huile dans une grande sauteuse et faites-y dorer légèrement l'oignon. Ajoutez le laurier, la cannelle, le girofle, les cardamomes et le poivre, et mélangez pendant 30 secondes.
Ajoutez les cubes de viande, l'ail, le gingembre, le piment, le curcuma, le cumin et la coriandre. Salez et faites revenir le tout pendant 5 mn environ.
Versez ensuite le yaourt et mélangez, jusqu'à ce que l'eau qu'il contient soit évaporée. Arrosez le tout avec 3dl d'eau, couvrez et laissez mijoter pendant 40 à 50 mn à feu doux. 10 mn avant la fin de la cuisson, ajoutez le lait de coco et laissez la cuisson se poursuivre à découvert.
Dressez dans un plat creux. Retirez le laurier et parsemez de coriandre ciselée.
Pour accompagner ce plat, je vous propose un riz pilaf aux épices :
Dans une sauteuse, faites revenir pendant 1 minute avec un peu d'huile : 1 cc de cumin, 4 cardamomes vertes, 2 cardamomes noires, 4 clous de girofle, 1 bâton de cannelle, 1 feuille de laurier et 8 grains de poivre. Ajoutez le riz, et faites-le revenir jusqu'à ce qu'il devienne translucide (1 mn environ). Ajoutez l'eau en fonction de votre quantité de riz. La riz est cuit lorsque l'eau est totalement absorbée. N'oubliez pas de retirer les épices avant de servir.
Repost 0
29 janvier 2008 2 29 /01 /janvier /2008 20:50
meunier-de-daurade----la-po--le.jpgIl y a encore quelque temps, l'entrée de ma cuisine était réglementée!  Les amis qui se proposent de venir vous donner un petit coup de main, et qui se retrouvent à faire la vaisselle, je trouvais ça moyen! mais ils n'avaient pas le choix, parce que vraiment côté vaisselle je n'étais pas du tout organisée! Imaginez une montagne d'ustensiles après la confection de la sauce, de l'accompagnement, du poisson , de la viande, et du dessert, les rares fois où j'en fais un!!! Donc désormais je m'organise, comme les vrais cuisiniers, pour que le plan de travail soit clean!
Tout cela pour vous dire, que j'adore faire la cuisine avec l'homme de ma vie, et que depuis quelque temps, il travaille et je fais le chef! j'adore!!!
J'adore le poisson, mais j'aime qu'il soit bien préparé! Nous avons donc choisi une recette d'Hélène Darroze, un de mes chefs préférés. Un jour, mon Bibi m'a dit que les meilleurs cuisiniers étaient ceux qui savaient préparer les sauces. Donc... je m'y emploie. Ma belle-maman m'a offert le livre d'Hélène "personne ne me volera ce que j'ai dansé", un livre qui allie le génie culinaire et le verbe. Un pur délice, des images somptueuses... ah! que j'aime l'ouvrir et le contempler, tant il parle d'amour...
Bon j'en arrive à notre recette, à celle d'Hélène, que nous avons un peu modifiée, parce que nous n'avions pas de chipirons sous la main (petits calamars). Bon je serai brève, mais ça me donne envie de vous parler de la cuisine catalane, d'Hélène...
Allez on y va!
On prépare la daurade (vidée préalablement : cela fera un autre sujet d'article) : 4 aulx pressés répartis sur vos 2 belles daurades , un peu de piment d'espelette et du sel (j'ai trouvé du sel d'Himalaya très bénéfique pour la santé!). Vous enfournez à four chaud (180°) pendant 20 à 25 minutes. Passé ce temps, vous préparez votre sauce. Vous mettez vos daurades de côté au chaud. Vous récupérez le suc du plat de poisson et le mettez dans une casserole. Vous versez votre fumet de poisson (20cl). Vous laissez réduire d'un quart, vous filtrez et vous ajoutez environ 20g de beurre pour lier la sauce. Vous ajoutez ensuite les gambas sautés préalablement. Vous laissez cette sauce épaissir légèrement et vous la versez dans une saucière. Sur votre assiette, vous présentez la belle daurade et quelques petites pommes de terre vapeur, et vous laissez couler un peu de votre sauce aux gambas.
Une recette de chef qui a ravi notre palais!

Repost 0
Published by Steph - dans Poissons
commenter cet article
25 janvier 2008 5 25 /01 /janvier /2008 17:12
cepe_bordeaux1.jpgJe vous propose aujourd'hui une recette spécial verrine. Un petit délice, onctueux et parfumé, qui s'accompagne d'une petite tuile au parmesan. La tuile au parmesan c'est d'une facilité redoutable, et ça fait vraiment son effet!

Pour 6 personnes :
- 300g de champignons de Paris
- 40g de cèpes séchés
- 2 cuillères à soupe de fond de veau
- 2 échalotes
- 30g de beurre
- 40 g de parmesan fraîchement râpé
- 40 cl de crème liquide
- sel
- poivre
Faites tremper les cèpes dans un bol d'eau chaude 15 mn.
Pendant ce temps, nettoyez et hachez les champignons de Paris. Pelez et émincez les échalotes et faites-les dorer dans une cocotte. Au bout de 5 min, ajoutez les champignons de Paris et les cèpes égouttés. Laissez à feu moyen 10 mn environ en remuant souvent. Poudrez de fond de veau, mouillez avec la crème et 40 cl d'eau, portez à ébullition 1 mn. Mixez l'ensemble pour obtenir un velouté mousseux. Salez, poivrez.
Pour les tuiles au parmesan :
Préchauffez le four th 6 (180°). Sur une plaque déposez en petits tas bien espacés 6 cuil. à soupe rases de parmesan. Enfournez pour 2 mn en surveillant. Dès que des tuiles dorées se forment, sortez la plaque du four, décollez délicatement les tuiles et laissez les refroidir sur une grille.

J'ai trouvé cette petite merveille dans un de mes magazines préférés : CVF ( Cuisine et Vins de France). En mise en bouche ou à l'apéritif, si vous êtes friands de champignons, et surtout de cèpes, vous en apprécierez toute la saveur. La prochaine fois, je testerai une variante avec une petite crème fouettée, histoire de lui donner encore plus de légereté...
Repost 0
Published by Steph - dans Apéritifs
commenter cet article
18 janvier 2008 5 18 /01 /janvier /2008 19:29
m-f_e_grimoire.jpgJe ne suis pas venue ici depuis longtemps. Mais vous savez, Proust (à qui bien sûr je ne peux me comparer) disait que l'écriture pour lui, lui demandait tous les efforts du monde, même si elle était son essence de vie. J'ai envie de vous dire plein de choses, mais je ne sais pas vraiment par où commencer. Sans compter, qu'entre deux, il faudra que je fasse dorer mon rôti de veau, le passer au four, et préparer la sauce aux cèpes qui l'accompagnera. Mes petits pois et mes navets frais, tout juste cueillis au marché, sont déjà prêts, mais comme d'habitude, nous ne dinerons pas tôt...
J'ai 36 ans depuis hier... et puisqu'il n'est jamais facile d'avancer en âge, je nous avais concocté un petit menu en amoureux pour l'occasion, histoire d'adoucir la sortie de l'âge tendre!
Pour commencer, une petite salade de roquette, de mangue et de coeurs de canard, avec une petite vinaigrette au thym. Les coeurs de canard, je les avais acheté crus, et je les avais fait mijoter deux heures avec thym, laurier, romarin, sel et poivre, dans la graisse de canard. C'était une réelle réussite : en toute modestie...
Je suis une inconditionnelle des produits de la mer (en bon mélange normand/breton!), et je me suis fait plaisir en achetant 2 tourteaux bien vivants, qui ont ravi notre palais. Moi qui croyais ne jamais trouver de crustacés vivants dans le sud de la France!!!
Un petit cabecou pour continuer, parce que j'en avais une envie folle, presque irrésistible : je pense qu'Eliette, ma chère Eliette, adorable Eliette, tu comprendras avec humour mon petit clin d'oeil!
Et pour finir un petit moelleux au chocolat sur crème anglaise.
Très honnêtement, nous ne sommes pas arrivés au fromage : notre estomac avait besoin d'un peu de repos. Mais moi j'aime bien les anniversaires qui se prolongent sur deux jours!
Donc ce soir, c'est rôti de veau aux cèpes, cabecou et moelleux!
Voilà pour les nouveautés, mais il faut que je vous parle encore du cappuccino de champignons que nous avons dégusté à Noël; de la transformation de ma timbale de Rémy en verrine pour l'an nouveau, avec en prime du saumon; des délices d'Eliette; de mes tuiles au parmesan, et de diverses petites trouvailles plus délicieuses les unes que les autres; que je vous montre le cadre en mosaïque qui m'honore dans ma cuisine, conçu par ma belle-maman préférée.
Pour l'heure, je vais aller préparer mon dîner, mais ne partez pas... je reviens demain!
Repost 0

Présentation

  • : Fleur de thym
  • Fleur de thym
  • : Plus qu'une passion, un art de vivre. La cuisine est pour moi un deuxième souffle. Envie de partager, que dure ce moment de convivialité. Ma cuisine tout simplement.
  • Contact

Publicité


Recherche

Combien de gourmands?