Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
31 mai 2007 4 31 /05 /mai /2007 14:14
Je peux vous dire que le riz à l'impériale, je n'en ai pas mangé souvent. Ma grand-mère ne cédait pas comme ça à nos supplications gourmandes. Le riz à l'impériale c'est un divin riz au lait, qui cuit dans une casserole avec des morceaux d'orange, et qui caramélise gentiment. Je n'en connais pas la recette exacte, mais je suis sûre qu'elle y mettait de la crème. Bien sûr, cela n'a rien à voir avec la teurgoule. C'est le riz au lait de ma grand-mère, qu'elle faisait exprès pour mon grand-père. Si elle n'en faisait pas souvent, c'est qu'ensuite elle devait jeter sa casserole... c'était à tomber par terre!
Repost 0
31 mai 2007 4 31 /05 /mai /2007 12:22
auguste-escoffier-sized.jpgVous le savez, la cuisine est pour moi synonyme de mon propre équilibre. En voyage, je veux bien laisser mes casseroles, mais à la maison, la cuisine c'est mon souffle, mon temps créatif, là où je ne doute plus de moi, ou presque (y en aura-t-il assez?!). 
Et ce n'est pas seulement l'aliment qui m'intéresse. Je dois avouer que chaque voyage est une aventure culinaire pour moi, un régal de chaque instant : une petite brochette de poulet mariné au citron à une échoppe laotienne, un yassa poisson sur un port sénégalais. Tout est si bon, si parfumé. Mais je dois dire que la cuisine française reste pour moi la meilleure, la plus variée, la plus ... inventive. Je suis fascinée par ces hommes et ces femmes qui ont fait de la cuisine française un art , et qui en parle avec passion, qui la protège et qui la soigne.
Je ne saurais pas dire d'où cela me vient, mais j'ai toujours été fascinée par Escoffier : le cusinier des rois, le roi des cuisiniers. Sûrement avant tout parce qu'il est parti de rien, pour devenir un grand. Un cuisinier pour moi, c'ets un type qui va d'abord apprendre à éplucher des oignons, et qui un jour peut-être, fera mourir de plaisir les papilles d'un autre type. Je trouve ça beau, je trouve ça grand. Donc Escoffier pour moi c'était ça. Un humaniste aussi, qui a, pendant la guerre 14-18, porté assistance aux familles de ses cuisiniers mobilisés. Je m'arrête là, sinon je vais vous raconter sa vie. 
Au hasard de mes flâneries rouennaises, je suis tombée sur un bouquiniste : le rêve dans l'escalier.  Et j'y ai découvert le guide culinaire d'Escoffier... un grand moment d'émotion. Mais je ne pouvais pas me l'offrir. Je l'ai retrouvé dans mes chaussons le soir de Noël. Merci mon chéri... 
La première édition date de 1903, la mienne est plus récente, mais cela ne change rien : ce sont toujours les recettes du maître, et quelles recettes!  Escoffier a éliminé la farine des sauces et inventé les fonds et les glaces de viande. Voilà ça me fascine, ça m'émeut. C'est l'histoire d'un passionné.
http://www.fondation-escoffier.org
Repost 0
Published by Steph
commenter cet article
31 mai 2007 4 31 /05 /mai /2007 11:56
Fleur de thym a changé d'hébergeur : la création d'une newsletter était décidément trop compliquée. 
Tout est perfectible! et j'avance dans ce sens, pour ce blog comme pour moi-même!
Je vous souhaite la bienvenue sur ce nouveau blog, et je tiens à remercier ceux qui ont déposé de si agréables commentaires. N'hésitez pas à m'en laisser : c'est doux comme le duvet d'une feuille de sauge...
Repost 0
Published by Steph
commenter cet article
31 mai 2007 4 31 /05 /mai /2007 11:40
Nous avons parfois eu envie d'organiser des soirées à thèmes, culinaires bien sûr! Ce fut chaque fois une aventure...! je crois que cette fois c'était sur le thème de l'Indonésie, je ne sais plus très bien : de l'entrée au dessert. Ce dont je me rappelle c'est des petites brochettes, accompagnées d'une sauce à la pâte de ... crevettes fermentées! pas bon! mais les petites brochettes sont devenues mes brochettes, que j'ai agrémenté ensuite à ma façon. Je vous en livre la recette.
Dans une terrine mettre de l'huile de sésame (très important : c'est tout le moelleux, si je n'ai pas fait durer l'apéro trop longtemps et que mes petites brochettes sèchent!!!) en quantité non négligeable, du miel généreusement, de la sauce de soja modérément, 5 gousses d'ail, 3 oignons, gingembre, curry (mais du bon), du 5 parfums, mais juste une pincée : votre marinade est prête à accueillir les cubes de dinde que vous aurez préalablement découpés. Bien mélanger le tout et laisser mariner au moins 2 jours. Le jour dit montez vos brochettes avec les légumes que vous voulez. Pour l'accompagner, préparer la petite sauce qui suit (merci Marianne) : dans un bol vous fouettez gentiment un peu de crème fraîche, vous rajoutez un peu de sel, et là dessus vous rajoutez un filet de citron, vous fouettez, et là ça gonfle! encore un peu de citron pour terminer l'émulsion, du sel, du poivre, et pour finir un petit mélange de persil, de thym, de basilic et de menthe. Avec une salade, des pommes de terre, de la graine parfumée, ... il y a des amateurs, n'est ce pas Emilie!
Bon je vous laisse, je vais manger mes petites brochettes.
Repost 0
Published by Steph - dans Viandes
commenter cet article
31 mai 2007 4 31 /05 /mai /2007 11:39
Me voilà de retour dans mon désormais chez moi. Très beau voyage au Sénégal. Et oh! surprise! une cuisine délicieuse, toute simple, toute bonne. Des brochettes de lotte fraîchement pêchées et grillées, avec une petite sauce citron et poivre, tout simplement délicieux. Une découverte aussi : le cordon bleu de thiauf (poisson préféré des Sénégalais) à l'espadon fumé et sa sauce au bissap (hibiscus) : à tomber par terre. Mon grand malheur c'est que je suis incapable de reproduire la recette! mais je vais trouver...
Aujourd'hui une petite recette spécial apéro :
Choisir une botte d'asperges toutes jeunettes bien vertes. Couper les pieds à bonne hauteur. Peler le reste du pied délicatement avec un économe.Les laver. Faire chauffer un peu d'huile d'olives dans une poële et y déposer les asperges. Faire revenir 2 à 3 minutes avec un peu de sel et de poivre. Au dernier moment glisser un filet de vinaigre balsamique et laisser revenir le tout quelques secondes. Froid ou chaud, vous me direz...
Repost 0
31 mai 2007 4 31 /05 /mai /2007 11:38
RENOIR-1.JPGMa grand-mère cuisinait à merveille. Sa cuisine avait un goût inégalable. Sa lotte à l'américaine reste le plus beau souvenir culinaire de ma vie. Ce fondant de tomates avec ces petits oignons : j'en mangerais encore sur la tête d'un pouilleux! des produits simples, normands bien sûr. Enfant, je pensais qu'elle était cuisinière, mais en fait elle vendait des fromages. Mais elle en était fière. Et pas n'importe quels fromages! du bon, du "au lait cru"! du Livarot, du Camembert, du Pont l'evêque... Voilà comment est née ma passion de la cuisine. Sur sa vieille cuisinière au gaz.
Quand j'allais ches mes grands-parents, mon loisir favori c'était de "jouer au restaurant"! mon grand-père, qui avait des goûts simples (cependant je vous raconterais plus tard le riz à l'impérial de ma grand-mère! oh la divine comédie!) et qui était plutôt réservé, adorait jouer à ce jeu-là avec moi. Je faisais la serveuse, lui présentais la carte du jour (qui était forcément délicieuse!), et on s'amusait comme des fous.
La cuisine c'était une affaire de famille. Nous avons les formes qui vont avec! ma mère, mes tantes et mon oncle cuisinaient. Toujours avec de la crème et du beurre!
Mon premier essai, mon premier gâteau au yaourt, fut un désastre complet : de la colle. Mais je ne me suis pas démontée. Les cours de cuisine au collège furent aussi épiques. Ma prof m'a dit : "ma pauvre vous ne saurez jamais faire la cuisine!". J'ai pas cédé. J'ai continué. Parce que je suis une vielle tête de mule.
Parce que la cuisine ce n'est pas qu'une affaire d'ingrédients madame, c'est une affaire de coeur. Un moment de convivialité. Un moment d'amour. Une ta
ble qui se dresse. Une surprise à chaque fois.
Repost 0
Published by Steph
commenter cet article
31 mai 2007 4 31 /05 /mai /2007 11:25
thym-serp-b-26-05-00-copie-1.jpgCela faisait longtemps que je voulais le faire. Grâce à internet retrouvé, grâce à ceux qui m'ont encouragé, "fleur de thym" est né. Ma nouvelle région me donne des aîles. Histoire de vous faire partager ma passion de la cuisine, au gré de mes envies et de mes lectures. C'est le début, je l'espère, d'une grande aventure.
Un petit tour au Sénégal pendant 10 jours et je me lance.

Repost 0
Published by Steph
commenter cet article

Présentation

  • : Fleur de thym
  • Fleur de thym
  • : Plus qu'une passion, un art de vivre. La cuisine est pour moi un deuxième souffle. Envie de partager, que dure ce moment de convivialité. Ma cuisine tout simplement.
  • Contact

Publicité


Recherche

Combien de gourmands?