Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 novembre 2009 1 09 /11 /novembre /2009 19:33
Je ne sais pas chez vous mais chez nous c'est la foire au gras!!! bah oui! c'est l'occasion de faire provision de foie gras pour Noël, de petits coeurs de canard, de gésiers, de cuisses, de manchons. (crus bien sûr! pour tout ce petit monde!) pour les gourmands, et moi j'adore faire du confit et le manger aussi! et en plus ce n'est pas difficile! que demander de mieux!
Je me suis donc précipitée à la foire au gras et j'ai raflé tout ce que j'ai trouvé! sauf le foie gras!
Nous nous sommes régalés d'une petite cuisse mais le reste a été remisé dans de jolis bocaux au cas où il viendrait l'idée à quelqu'un de passer les déguster! A bon entendeur!
Les petits coeurs avec une petite salade et quelques tomates séchées, tout comme les gésiers, c'est délicieux! Et vos petites recettes personnelles aussi!
La recette qui suit est pour deux cuisses mais c'est la même chose pour les manchons et tout ce qui suit. Sauf pour les petits coeurs parce qu'ils ont tendance à rendre un peu de ... sang, donc il faut les faire en dernier.
Ingrédients pour 2 cuisses :
- 1 kg de graisse de canard
- thym
- gros sel
Action :
La veille, mettre les morceaux dans du gros sel et du thym et bien mélanger.
J'allais oublier de vous parler des grattons!!! S'il y a du gras qui dépasse des morceaux, les couper en cubes et les mettre dans la préparation. Les grattons c'est aussi bon que le reste!
Le lendemain avec un torchon, bien essuyer les morceaux pour enlever le gros sel.
Dans une marmite, mettre la graisse à fondre à feu doux. La température doit être idéalement de 70°. La graisse ne doit pas bouillir.
Mettre ensuite les morceaux de canard et laisser cuire environ 2 heures. Surveiller la cuisson pour éviter que ça bouille, non que ça bout! oh mince je ne sais plus!
Au bout de ces deux heures la chair doit se détacher facilement et être filandreuse.
Deux alternatives s'offrent à vous : soit vous les mangez dans l'heure, soit vous les mettez dans un bocal en les recouvrant de graisse de canard pour les conserver. A vous de voir...
Et si vous avez des questions : n'hésitez pas!
Repost 0
19 octobre 2009 1 19 /10 /octobre /2009 19:58
C'est un fait avéré, je n'aime pas la soupe. Voilà ça c'est dit! Cependant, quand je la mange chez les autres, j'apprécie toujours énormément : la petite touche personnelle du "bon faiseur de soupe."
Alors oui j'aime bien éplucher tous mes petits légumes rapportés du marché ou de chez Mme Lopez, mais après je m'ennuie. Le tout mixé, je ressens une tristesse absolue! non sans rire! Manger MA soupe ne me procure aucun plaisir. De toute façon, on ne faisait jamais de soupe dans ma famille. Allez savoir pourquoi... Bon oui je sais il faut manger 5 légumes par jour! mais quand même...!!!
Mais finalement j'ai compris pourquoi je n'aimais pas la soupe, un jour d'expérience enrichissante autour de champignons, herbes aromatiques, poireaux, épinards sans féculents : je n'aime pas la pomme de terre dans le breuvage! c'est aussi simple que ça!
Depuis ça va mieux, beaucoup mieux!!!! à moi les veloutés de champignons, d'asperges, de mélanges divers.... mais sans pomme de terre!
J'adore le potiron sous toutes ses formes (erreur génétique je pense, puisque dans ma familia proxima ils n'aiment pas ça). Bon certes il restait de la soupe chinoise (ça, ça me transporte!!!!), mais j'avais envie de la cuisiner ma courge! Et pourquoi pas en velouté???!!!
Alors à ce moment très précis, j'ai dit à Love Love : "tu y mettrais quoi avec le potiron, je veux dire un truc original?" (dixit!). Il a répondu : "Du citron ou quelque chose dans le genre, du combava peut-être, ou de l'orange tiens!". Et là je sais pourquoi c'est mon Love Love, parce j'avais pensé à la même chose! l'amour quoi!...
Bon, je sens que vous commencez à vous ennuyer, donc je vous donne ma petite recette, sans prétention, mais qu'elle était bonne quand même!!!
Ingrédient pour 2 personnes (la familia est pas grande je sais!) :
- environ 900g de potiron
- 1 joli bouquet de persil
- sel
- un peu de piment d'espelette
- bouillon de légumes bio (très important!)
- le jus d'une demie orange
- 1 bel oignon
Action
Personnellement, j'ai  mis mon potiron coupé en gros cubes 15 minutes à la vapeur. Ensuite je l'ai bien égoutté. J'ai fait revenir mon oignon émincé dans un peu d'huile (parfumée de mes tomates séchées : ail, laurier, et tutti quanti). J'ai rajouté le potiron, ai remué un peu. J'ai ensuite mis environ 2 cuillères à café de bouillon bio (ça change la vie ça!), j'ai remué encore, ai ajouté un peu de sel, du piment d'espelette, et enfin un un bon verre d'eau. J'ai ensuite mixé le tout que j'ai remis à chauffer environ 5 minutes. J'ai ajouté le jus d'orange juste avant de servir.
Je l'ai terminé ce midi avec un petit morceau de tarte poireaux-jambon-gorgonzola, et franchement ... je me suis régalée! La prochaine fois je crois que je rajouterais un peu de sésame  (genre du gomasio par exemple) et de la coriandre, histoire de varier les plaisirs.
Alors n'hésitez pas à me faire part de vos petites recettes, je suis preneuse!
J'aime la soupe. C'est dit.
Repost 0
13 juin 2008 5 13 /06 /juin /2008 16:37
J'avais donc acheté 10 kilos d'abricots à un petit producteur du coin, pensant régaler quelques bouches gourmandes. La tâche s'avèrait plutôt aisée, même si elle devait me prendre quelques heures. J'avais choisi de diviser la quantité de sucre par 2 : trop sucré ça tue le goût du fruit. Finalement je me retrouve avec la moitié des abricots qui ne sont pas très mûrs, mais je continue. Il est vrai que la saison a commencé très tard, le temps n'étant pas de la partie. J'ai donc réalisé une trentaine de pots et franchement je ne sais pas ce que je vais en faire! On sent bien le parfum de lavande (!), mais pour le reste, la confiture est désespérement acide!!! J'aurais dû m'abstenir... Mais je l'ai tellement attendu la saison des abricots!
Je vais retourner à mes tomates séchées, au moins je suis sûre du résultat!
Mais je n'ai pas dit mon dernier mot...!!!!

Repost 0
12 décembre 2007 3 12 /12 /décembre /2007 19:41
moi2-copie-2.jpgLes fêtes de fin d'année sont pour moi un moment délicieux...  odeurs de résineux, lumières dorées, couvrir mon sapin de mes sujets préférés, mettre des bougies partout : je suis toujours la petite fille qui considérait Noël comme une période magique. J'étais, il est vrai, très gâtée. Ma maman aimait nous couvrir de cadeaux : elle  nous faisait plaisir autant qu'elle se faisait plaisir. Elle préparait bien longtemps  à l'avance la nappe blanche qui couvrirait notre table de fête, nous guidait pour accrocher les guirlandes au sapin, et préparait de délicieuses agapes. Le temps a passé, la famille s'est un peu destructurée, mais nous continuons elle et moi à aimer Noël. Cette année c'est moi qui reçois et je suis déjà en pleine effervescence, préparant de menus choses pour entretenir la magie, mais surtout je suis comblée qu'une bonne partie de la famille soit ainsi rassemblée. Au-delà des cadeaux, du repas de fête, c'est toute ma joie et mon amour que j'ai envie de dispenser.
Et le repas me direz-vous?
Finalement j'ai choisi la simplicité : on a tendance à vouloir se délécter de tous les mets délicieux que nous proposent les étals, mais autant que la qualité prime sur la quantité. Et je ne suis pas seule à préparer ce grand repas, moi le "chef" intraitable qui veut toujours faire tout toute seule! Il y aura cette année beaucoup de monde dans la cuisine! Quel bonheur!
Voici le menu :

Pour l'apéritif, je suis allée chaparder deux petits mignardises salées de Papilles et Pupilles, un blog qui ravit ma gourmandise : tomates cerises pomme d'amour (petites tomates enrobées de moutarde à l'ancienne trempées dans un caramel), et des grains de raisin entourés de fromage de chèvre, roulés ensuite dans la pistache. Nous avons testé la semaine dernière avec Johann et Emilie, et nous nous sommes régalés. Je pense que je vais également préparer un cappuccino de cèpes dans mes petites verrines.
L'entrée sera composée d'une salade de roquette, parmesan, magret de canard fumé et de tomates confites maison
La marmite du pêcheur dont je vous ai parlé il y a quelques semaines, viendra ensuite.
Les Auvergnats nous apporteront une sélection de fromages et le dessert devrait se composer d'une délicieuse salade de fruits qui devrait apaiser nos estomacs si vaillament sollicités.
Quelques huitres peut-être et des petites mignardises salées et sucrées verront le jour au gré de notre inspiration...
J'y suis déjà...
Je vous souhaite de passer d'agréables moments avec votre famille. Le plus important reste d'être entouré de ceux que nous aimons : profitons de chaque moment passé avec eux.

JOYEUX NOËL!!!!


Et votre menu à vous c'est quoi?

Oui, c'est moi en photo...avec mon air ravi et émerveillé...elle correspond bien à mon état d'esprit en écrivant cet article...
Repost 0
18 octobre 2007 4 18 /10 /octobre /2007 20:24
potiron.jpgDans mes jeunes années, j'officiais dans une famille à Grenoble. Ils avaient deux petites filles, Clémence et Agathe, dont je m'occupais. Et  je faisais la cuisine.  C'était une famille formidable, je me sentais chez moi, puisqu'en plus j'habitais chez eux. Nous faisions souvent la cuisine ensemble avec Florence, quand elle en avait le temps, et elle m'a appris une recette qui m'a fait aimer le potiron tout de suite :  elle l'appelait la "courge Bocuse", mais je ne sais pas si elle appartient vraiment au grand chef. C'est une belle recette d'hiver.

Pour 4 personnes :
- 1  kg de potiron (celui que vous voulez)
- environ 20 croûtons maison
- un petit pot de crème
- 4 gousses d'ail
- sel, poivre

Préchauffez votre four à 180°. Pelez et découpez votre potiron en gros cubes. Mettre ces cubes à l'autocuiseur pendant 10 minutes environ. Pendant ce temps, faites revenir les croûtons dans un peu de beurre. Préparez la crème délayée dans un peu de lait, les gousses d'ail écrasées, le sel et le poivre. Une fois  le potiron cuit, le mettre dans un plat à four, glissez les croûtons entre les morceaux de courge, et ajouter votre mélange crème. Mettre au four environ 15 minutes.

Waouh! c'est trop bon!
A faire le soir d'Halloween dans une citrouille...ça fait son effet!
Repost 0

Présentation

  • : Fleur de thym
  • Fleur de thym
  • : Plus qu'une passion, un art de vivre. La cuisine est pour moi un deuxième souffle. Envie de partager, que dure ce moment de convivialité. Ma cuisine tout simplement.
  • Contact

Publicité


Recherche

Combien de gourmands?