Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 avril 2010 2 20 /04 /avril /2010 20:35

brownie1.jpgNe pratiquant pas souvent l'art pâtissier, je n'ai jamais beaucoup d'idées, ou je rêve d'un truc gigantesque, très compliqué, en étages, avec une décoration de fou, et finalement, je retourne aux classiques! Comme par exemple le petit brownie de Cyril Lignac (ah bon on bat pas les oeufs en neige dans la recette?...ah bon il faut mettre autant de sucre! ça fait pas un peu beaucoup?...il est mignon mais je ne vois pas comment ça peut lever son affaire.!..). Je vous en passe... en tout cas j'ai eu un franc succès auprès de mes gourmands collègues... qui en redemandent! Du coup, je leur ai fait un cake au citron le lendemain pour ne pas perdre la main!...de Sophie Dudemaine! J'ai un peu du mal avec la série de Sophie, je dois l'avouer (et en plus je ne saurais pas vraiment dire pourquoi!), mais pour l'avoir gouté, il était fameux.

Ingrédients pour collègues gourmands

  • 100g de chocolat noir
  • 60g de sucre.
  • 80g de beurre + 1 noix pour le moule.
  • 35g de farine.
  • 2 oeufs.
  • 1 pincée de cannelle (non merci pas pour moi)
  • 60g de noix de pécan (cueillies au marché)

Action

  • Faites fondre le chocolat noir dans une casserole à feu doux avec un filet d'eau
  • Dans un saladier, mélangez le sucre, le beurre ramolli
  • Incorporez ensuite la farine, les oeufs, la cannelle, le chocolat fondu et les noix de pécan
  • Préchauffez le four a 180° (th6), beurrez le moule et versez la pâte
  • Enfournez et laissez cuire pendant 15 mn
  • Laissez refroidir pendant 30mn avant de déguster (sissi vous y arriverez!)

brownie2 Bon je sais, la photo n'est pas hyper jolie mais après l'avoir retourné dans tous les sens, les mains pleines de chocolat, je me suis dit qu'il fallait arrêter le massacre!

Repost 0
11 novembre 2009 3 11 /11 /novembre /2009 17:00
Quand j'étais un mini humain, le mercredi, surtout s'il était pluvieux, on faisait des gâteaux avec ma maman. Au yaourt le plus souvent, que l'on recouvrait de chocolat. J'ai été une addict du chocolat, une mangeuse de gros choux à la crème, d'opéras en veux-tu en voilà! jusqu'à l'écoeurement je pense! c'est sûr même...!!!
Je ne mange que très rarement des gâteaux : je suis devenue un bec salé comme on dit. Je fais des tartes avec ma maman parce qu'elle adore les fraises et les framboises, des pièces montées jusqu'à deux heures du matin quand elle me le demande (!!!) mais ça s'arrête là.
Mais aujourd'hui il pleuvait, ma maman est à 1000 kms d'ici, un petit brin de nostalgie, et j'ai allumé le four... Je voulais aussi faire honneur à la recette de petits pains d'épices de . Et vu que cette recette ne comporte pas d'oeufs et du lait de soja, ça correspondait tout à fait aux mesures draconiennes que Love Love est obligé de s'imposer!
Je l'ai fait sous forme de cake.
Si je m'y étais prise plus tôt, on l'aurait dégusté avec un petit thé, mais bon fallait ranger le bois...
Et évidemment j'ai oublié les écorces d'orange!!! je vais en confire quelques unes...
Ça sent trop bon dans ma cuisine!!!!
Repost 0
6 novembre 2009 5 06 /11 /novembre /2009 18:06
Je sens que je vais encore raconter ma vie, je le sens!
Love Love adore la crème de marrons, moi non. Je n'aime pas les chataîgnes tout simplement (je sais! encore un truc que je n'aime pas!). Mais les balades en forêt, en automne, pour ramasser des champignons, et tout ce que je trouve (!) j'adore!!!!
A l'origine nous étions partis pour ramasser des cèpes et à défaut nous avons ramassé 3 kilos de chataîgnes! La crème de marrons s'imposait donc.
Bon, oui, c'est vrai, c'est du travail, mais franchement moi ça me fait plaisir de faire plaisir.
Avant de vous délivrer la recette, j'en profite pour vous parler de ma nouvelle rubrique : "la cuisine participative". Pas de blabla, je vous laisse la découvrir en cliquant ici.
Revenons à nos chataîgnes.
Pour 6 pots environ
- 1,5 kg de chataîgnes épluchées
- 1,2 kg de sucre
- un peu d'eau
- une gousse de vanille
Action
La première étape et la plus fastidieuse consiste bien sûr à éplucher les chataîgnes. C'est pour ça qu'il est important de les choisir de belle taille : c'est forcément plus facile. Dans un premier temps, il faut mettre les chataîgnes dans de l'eau bouillante environ 20 minutes. Au préalable, il faut enlever une petite partie sur le dessus de la chataîgne pour faciliter l'épluchage.
Au bout de 20 minutes (et sans vous brûler bien sûr!) épluchez les chataîgnes.
Une fois cette longuuuuuuuuuuuue étape franchie, les faire cuire 10 à 15 minutes dans une casserole d'eau. Les égoutter et les mixer.
Mettre le sucre dans un grand faitout ou dans un confiturier. Ajouter un peu d'eau, mélanger et laisser le sirop chauffer à feu vif. Ajouter la purée de chataîgnes et la gousse de vanille. Cuire à feu vif et mélanger régulièrement. La crème de marrons va foncer, s'épaissir un peu et devenir légèrement translucide : elle est prête.
La mettre en bocal à chaud, fermer et retourner le pot, et attendre le complet refroidissement.
Après une demie journée de boulot, vous obtenez enfin 6 bocaux!!!!
Repost 0
22 juin 2007 5 22 /06 /juin /2007 16:58
Je fus dans mon jeune temps une inconditionnelle de chocolat. Ma maman elle voulait pas que l'on mange trop de sucreries, ce n'était pas bon pour les dents, alors j'avoue que j'en mangeais en cachette. J'ai été baby-sitter dès 13 ans, ce qui me conférait un petit argent de poche non négligeable pour satisfaire ma gourmandise. En fait j'ai commencé à faire la cuisine en faisant des gâteaux, au chocolat bien sûr. Finalement, je crois que j'en ai trop mangé du chocolat, et j'ai arrêté de faire des gâteaux. Sauf deux : la tarte au chocolat et le bouchon au chocolat. La tarte au chocolat c'est pour les amis, je n'en mange pas. Il y en a qui disent qu'ils n'aiment pas mais qui la claque en 5 minutes (si Sev voit ce que je veux dire), et puis il y a les autres qui ne se cachent pas de l'aimer, comme Isa et Sophinette. Alors voilà, je vais donner ma recette, parce que maintenant que je suis très très loin, vous n'en mangez pas souvent.
Pour le bouchon au chocolat, je vous raconterais plus tard, parce ça c'est moins facile à faire pour 12 (ben oui nous on aime bien les grandes tablées), donc plus intime, donc pas souvent.
Allez on y va :
200 g de chocolat
50 g de beurre
50 g de sucre
2 cuillères à soupe de crème fraîche
2 jaunes d'oeuf
1 pâte brisée maison c'est meilleur
Vous étalez la pâte dans un plat. Vous la piquez et vous la faîtes cuire seule environ 5 minutes. Pendant ce temps, vous faîtes fondre le chocolat et le beurre dans une casserole sans remuer au début
. Vous rajouter la crème, le sucre, puis les jaunes. Vous mélangez bien le tout et vous versez sur la pâte. Laissez cuire pas plus de 5 mn. Vous pouvChocolat-divers-300dpi.jpgez rajouter des noisettes, Séverine rajoute des framboises c'est très bon aussi.
C'est pas difficile, d'accord c'est très calorique, mais manger ou maigrir, il faut choisir...
Repost 0
31 mai 2007 4 31 /05 /mai /2007 14:14
Je peux vous dire que le riz à l'impériale, je n'en ai pas mangé souvent. Ma grand-mère ne cédait pas comme ça à nos supplications gourmandes. Le riz à l'impériale c'est un divin riz au lait, qui cuit dans une casserole avec des morceaux d'orange, et qui caramélise gentiment. Je n'en connais pas la recette exacte, mais je suis sûre qu'elle y mettait de la crème. Bien sûr, cela n'a rien à voir avec la teurgoule. C'est le riz au lait de ma grand-mère, qu'elle faisait exprès pour mon grand-père. Si elle n'en faisait pas souvent, c'est qu'ensuite elle devait jeter sa casserole... c'était à tomber par terre!
Repost 0

Présentation

  • : Fleur de thym
  • Fleur de thym
  • : Plus qu'une passion, un art de vivre. La cuisine est pour moi un deuxième souffle. Envie de partager, que dure ce moment de convivialité. Ma cuisine tout simplement.
  • Contact

Publicité


Recherche

Combien de gourmands?